www.belgium.be Logo of the federal government

Collaboration

Nationale samenwerking

Réseaux nationaux (1)

Au sein de la Platform 4 Cyber du Comité de coordination du renseignement et de la sécurité (CCRS), les services de renseignement et de sécurité discutent des lignes directrices de la politique en matière de cybersécurité.

La concertation entre les autorités de contrôle des opérateurs d’importance vitale a lieu au sein de la Cybersecurity Sectoral Authority Platform (CySSAP).

Le Réseau d'expertise (REN) Cybercriminalité réunit des experts des services publics dans le domaine de la cybercriminalité pour une réunion de concertation périodique. Le parquet général d'Anvers en est le coordinateur en chef.

Les conseillers en sécurité de l’information/délégués à la protection des données de chaque service public se réunissent au sein de la plateforme CSI/DPO (les Conseillers en Sécurité de l’Information/Data Protection Officers). Une réunion spécifique sur les cyberaspects se tient chaque trimestre à ce sujet dans le cadre du Quarterly Cyber Threat Report du CCB/CERT.

La SIT (Synergy IT) est la plateforme de partage des connaissances et de concertation des responsables ICT de tous les services publics fédéraux (services publics fédéraux, institutions publiques de sécurité sociale et organismes d'intérêt public). La SIT se réunit sur une base mensuelle, dans le but de lancer et de suivre des initiatives informatiques conjointes, tant dans le domaine des marchés publics que dans celui de projets, ainsi que de fournir une contribution technique de base aux initiatives G-Cloud.

Nationale netwerken (2)

Réseaux nationaux (2)

L'élaboration de positions belges formelles dans les discussions internationales se fait par le biais des canaux adéquats du SPF Affaires étrangères, dont la DGE et la Digital Task Force.

La Commission économique interministérielle (CEI) est un mécanisme de coordination technico-administratif flexible et indépendant au sein du SPF Économie, PME, Classes moyennes et Énergie qui peut aider à déterminer et à coordonner les positions administratives des autorités fédérales et fédérées dans les dossiers nationaux, européens et internationaux, y compris en matière de cybersécurité.

Dans le groupe de réflexion ISP, le CCB consulte une fois tous les deux mois les plus grands fournisseurs d’accès à Internet en Belgique à propos de mesures et projets concrets susceptibles d'améliorer la cybersécurité pour les citoyens et les entreprises belges.

La Cyber Security Coalition Belgium réunit régulièrement des experts dans le domaine, issus des secteurs privé, académique et public. Cela se fait lors d'événements de partage d'expérience et dans des « focus groups » qui sont l'occasion de discuter des meilleures pratiques, expériences ou initiatives, autour de diverses thématiques (telles que la cloud security, les NIS, le crypto, etc.).

Les événements Quarterly Cyber Threat Report (QCTR), organisés par le CCB, réunissent au moins une fois par trimestre plusieurs parties prenantes et plateformes de concertation et informent tous les participants ainsi que les opérateurs d'intérêt vital sur les cybermenaces actives.

L'évènement QCTR offre aussi l'occasion de se pencher sur le fonctionnement de l’Early Warning System (EWS) du CCB. Via cette plate-forme, le CCB envoie des informations pertinentes et analysées sur la menace aux services de sécurité nationaux, aux opérateurs d'intérêt vital et à leurs autorités sectorielles. 

Europese netwerken

Au niveau européen

La loi belge NIS du 7 avril 2019 a désigné le CCB comme le Single Point of Contact pour la cybersécurité dans le cadre de la directive européenne NIS. Dans cette fonction, il représente la Belgique au sein du NIS Cooperation Group et dans ses différents sous-groupes de travail.

Dans l'attente de la création formelle d'une Autorité nationale de certification en matière de cybersécurité, le CCB, en collaboration avec d'autres services publics concernés, représente la Belgique au sein du European Cybersecurity Certification Group (ECCG), créé en vertu du EU Cybersecurity Act, et au sein des groupes de travail ad hoc de l'ENISA où de nouveaux schémas de certification sont en préparation.

Le directeur du CCB est membre du management board de l'ENISA, l'Agence européenne pour la cybersécurité ().

Le CCB agit en tant qu'expert à l'appui de la Représentation permanente belge au sein de la Horizontal Working Party on Cyber Issues (HWP-CI) au sein du Conseil de l'Union européenne, ou dans d'autres forums de l'UE compétents.

Le CCB est membre de la European Cyber Security Organisation (ECSO), l'équivalent privé de la Commission européenne s'agissant de la mise en œuvre du partenariat public-privé contractuel (PPPc) dans le domaine de la cybersécurité.

Internationale netwerken

Au niveau international

Le CCB est le Point of Contact opérationnel belge pour l'Informal Working Group on Cyberspace au sein de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Dans ce cadre, les États participants travaillent ensemble à l'élaboration de Confidence Building Measures ()

Le CCB représente la Belgique en tant que membre du Global Forum for Cyber Expertise (GFCE), une plateforme mondiale proposée aux pays, organisations internationales et entreprises privées en vue de l'échange de bonnes pratiques et d'expertise dans le domaine de la consolidation des capacités informatiques.

Sur demande, le CCB fournit une expertise aux représentations belges auprès de l'OTAN et des Nations Unies, sur des thèmes qui gravitent autour de la cybersécurité.

Le cas échéant, le CCB participe également aux débats pertinents sur la cybersécurité au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l'Union internationale des télécommunications (UIT

Operationele netwerken

Au niveau opérationnel

La loi NIS du 7 avril 2019 a désigné le CCB comme Cyber Security Incident Response Team (CSIRT) nationale. La Computer Emergency Response Team belge (CERT.be) est un service opérationnel du CCB. De ce fait, le CCB est également représenté dans différents forums opérationnels, tels que le réseau EU CSIRT, l’European Government Cert group (EGC), FIRST, et TF-CSIRT.

Le CCB participe également à des exercices internationaux, tels que Cyber Europe, organisés tous les deux ans par l’ENISA.